Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
Le petit Pierre des RH

L'autodidacte - Plus performant ?

28 Juin 2016 , Rédigé par Pierre-Arnaud Andrieu

L'autodidacte - Plus performant ?

« Autodidacte. Apprendre seul. Une drôle d'idée. Qui a appris seul ? Vraiment seul ? Pas moi. Nullement. Et pourtant. Il paraît que j'entre dans cette case. À peu près pour tout ce que je fais. Tout ce que je sais.

Je crois que l'autodidacte a envie de faire. De savoir. Juste envie. Dès lors il n'attend pas qu'on lui donne. Il prend. Là. À droite. À gauche. Il regarde. Il observe. Il mime. Il singe. Il vole. Il recompose. Il refaçonne. À son rythme. À sa vitesse. Il expérimente. Il n'a pas peur. Il se fait confiance. Même quand il doute.

Nom de nom, J'irais même jusqu'à dire que j'ai confiance en mes doutes.

Pourquoi est-on autodidacte ? Comment devient-on autodidacte ? Pourquoi, si j'ai été capable de toutes ces petites "choses" durant ma vie, je n'ai pas été capable de m'intégrer dans un cursus standard ? Pourquoi ai-je, durant toutes ces années, été considéré comme un cancre incapable de comprendre ce que l'on m'enseignait ?

Je crois qu'une partie de la réponse se trouve du côté de l'affect. De la relation avec les autres. L'autodidacte est-il un timide ? Ce qui le pousserait à apprendre sans demander aux autres. Juste en les regardant. En les écoutant l'air de rien.

Je sais, je ressemble à tout sauf à un timide. Mais qui peut prétendre me connaître vraiment ?

Purée, voilà un post écrit dans un train en direction de la capitale, sans but précis juste à partir du mot "autodidacte". Un statut qui laisse envisager des tas de pistes qui mériteraient peut-être que je noircisse quelques pages. Parce que là, j'arrive en gare et il va falloir que je range mon téléphone dans ma poche... »

Cet écrit de Philippe Maurin (Fondateur de Tric-Trac) est une porte vers une réflexion maintes fois débattue. Et à l’heure où les débats « bien-être en entreprise » ou « entreprise libéré » saturent nos tabloïdes, celui de l’autodidacte continu son petit bout de chemin, plus silencieusement.

Mais aujourd'hui, alors qu’il faut être capable de fixer un cap dans un monde devenu plus volatile, qu’il faut s'adapter en permanence et que la course à ceux qui ont ces capacités s’amplifie… Les autodidactes ne seraient-ils pas les employés modèles de demain ?

N’ayant pas reçu les solutions classiques enseignées dans les institutions, ils en ont inventé !

Ils ont appris autrement, se sont fixés des objectifs, les ont atteints. S’ils réussissent c’est grâce à des qualités dont les entreprises ont besoin sans doute plus que jamais aujourd’hui. Notamment la curiosité, le pragmatisme, la ténacité, l’inventivité, l’engagement.

Pourtant, en France, seul l'entrepreneuriat et la grande distribution peuvent offrir un chemin de réussite pour les autodidactes. Malheureusement, dans notre pays, un autodidacte a très peu de chances d'arriver au sommet. La créativité et l’innovation, qualités que l'on retrouve chez eux, sont une demande des entreprises même si, paradoxalement, elles recrutent des clones.

À voir les profils repérés année après année par les Victoires des autodidactes, réussir sans formation initiale est possible en France. A condition toutefois d'avoir quelques dispositions et « de la chance »,

Alors, L’autodidacte s’imposera-t-il demain dans les entreprises ?

Être visionnaire ne s'apprend pas en formation initiale

Partager cet article

Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article