Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
Le petit Pierre des RH

Grande foire aux candidats beaux et pas chers

28 Juin 2016 , Rédigé par Pierre-Arnaud Andrieu

Grande foire aux candidats beaux et pas chers

Le recrutement c’est une méthode… C’est un art. Que tout le monde ne maîtrise pas.

Un bon recruteur est également un bon vendeur. Pas le baratineur en produits ménagers qui vend des produits à la pelle parce que le service réclamation de sa grande surface ne remonte pas jusqu'à lui. Non, un bon recruteur pourra revoir ses clients, le sourire aux lèvres, autour d’un café ou d’un Perrier. Oui Messieurs-Dames, il est sincère, honnête ET efficace.

Le métier de consultant en recrutement demande de l’investissement personnel. Je parle ici du temps à passer. Rechercher un profil particulier, peut-être (et est souvent) chronophage. Il lui faut disposer du sens de l’écoute d’un bon vendeur et le talent d’investigation d’un Sherlock-Holmes. De plus, Il doit être la balance des valeurs : conscient de celle que le client lui demande et de celle que le candidat lui propose. Il se doit d’être dans une relation « Win-win ». On ne vend pas un placement comme on vend un stylo. Les compétences ont un prix et quoique l’on en dise, certaines se payent chères… D’autres moins.

Un bon recruteur est un négociant. Un négociant habile et visionnaire. Il refusera de vendre son meilleur cheval de course à une boucherie. Même si la boucherie lui propose une somme alléchante. Pourquoi ? Et bien en plaçant son poulain dans une écurie dans laquelle il fera toutes ses preuves, le recruteur se bâtira une réputation. --> Une politique de vente fertile.

Alors oui, aux cotés de la charte éthique, et même dans les entretiens de recrutement, pour être un bon recruteur, il faut être un bon vendeur.

Décourageant ? Souvenez vous de votre satisfaction après avoir vendu une Porsche à une bonne écurie ;)

Partager cet article

Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article