Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
Le petit Pierre des RH

Petit guide du sourceur sur Balai volant

28 Juin 2016 , Rédigé par Pierre-Arnaud Andrieu

Petit guide du sourceur sur Balai volant

Qu’on se le dise, en France, le métier de Sourceur n’est encore qu’à ses balbutiements. Au mieux, on vous confonds avec le similaire chasseur de tête. Hurluberlu parmi ses pairs hermétiques, véritable sorcier pour les autres, le sourceur est dans le pays de Madame J.K Rowling, un métier d’art et de manières.

Le sourcing est un peu comme une partie de Quidditch. Chaque nouvelle mission est un match, un défi. Il faut se faufiler entre ses adversaires en ciblant son objectif pour marquer LA compétence et être le meilleur pour se saisir du "Golden Snitch " , la perle rare. La finalité est donc de gagner. Mais attention à ne pas confondre vitesse et qualité, car une rapidité mal maîtrisée, c’est le crash assuré.

Mais comment éviter les féroces « cognards » et prendre la hauteur suffisante sans chuter ?

Petit guide du sourceur sur Balai volant :

Votre réseau est votre équipe : Vous le construisez par vous-même. En quelque sorte vous choisissez vos partenaires. L’idée est de connaitre un maximum de personnes actives qui vous donneront les informations nécessaires afin de réagir rapidement lorsqu’une offre se présente. Ce qui vous donnera de l’élan et de quoi vous faire penser aux différents profils potentiels.

Votre Balai, votre référentiel : Il est votre fidèle destrier, votre référentiel d’outils. Encore faut t-il bien les maîtriser. Si ce n’est pas le cas, passez du temps avec eux pour apprendre à le faire, c’est important. Ils sont nombreux : Indeed, Talentplug, Badoo ( ah non pas Badoo… Mais tiens, pourquoi pas ? ), les formules booléennes, Linkedin, votre téléphone… Choisissez les en fonction de vos préférences et des résultats qu’ils vous apportent.

L’art et la tactique : Si les CVthèques sont votre seul référentiel et que vous êtes adepte du « Post and pray » vous allez perdre. Vous êtes sur le terrain bon sang ! Vous devez avoir une idée nette de votre cible et vous y focaliser tout en sachant faire preuve d’innovation et de savoir utiliser les bons mots.

Prendre gare aux cogneurs : La quantité peut vous faire de l’œil, mais n’y cédez surtout pas ! « La quantité c’est cette villa en Floride qui a commencé à se dézinguer au bout de 10 ans. La qualité c’est le building en vieille pierre qui va rester debout des siècles durant. C’est toute l’histoire d’une réputation » Cette citation modifiée de House of cards est tout à fait explicite.

Le Golden Snitch : Le voilà ! Le candidat idéal est dans votre viseur ! Surtout pas de précipitation ! Il faut connaitre et comprendre l’écosystème dans lequel il est et celui dans lequel vous cherchez à le recruter. Le sourcing est un jeu. A vous d’utiliser les bons mots ! La bonne technique d’approche ! Il faut le faire venir au creux de votre main.

Le sourcing est en constante évolution. N’oubliez jamais de parler avec d’autres recruteurs, de réfléchir, ne perdez pas votre étincelle créatrice.

Si vous êtes étudiant en ressources humaines n’oubliez pas « Le tournoi de recrutement » ! C’est l’occasion de vous immerger dans le métier et de faire valoir vos compétences !

Partager cet article

Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article